L’aménagement de plateformes pétrolières, c’est quoi ?

Lorsque les études économiques s’avèrent propices, après études de reconnaissance certifiant l’existence d’un gisement de pétrole et/ou de gaz sur un site, l’aménagement des plateformes pétrolièrescommence.L’assemblage est réalisé sur la terre ferme. Ensuite, la structure est portée sur d’immensesbateaux jusqu’au site. Pour la création de la structure porteuse, les contraintes rattachées au milieu marin (vent, tempêtes, courants…) sont, entre autres, des paramètres à considérer. Et plusieurs travaux de terrassement seront effectués.

Ce que c’est qu’une plateforme pétrolière

Une plateforme pétrolière est une unité qui permet de sortir, produire etplacerle pétrole et/ou le gaz se trouvant en haute mer à des cavités parfois très importantes.Elle soutientparticulièrement les dispositifs utiles à la phase de recherche ou d’extraction de cet hydrocarbure. Elle peut aussi inclure des fournimentsconçus pour assurer un hébergement du personnel d’exploitation. La transformation de pétrole extrait pour le rendre plus facile à transporter est possible avec certaines plateformes. L’on utilise les plateformes fixes en mer peu profonde, en vue d’exploiter des bassins se trouvant à moins de 300 m. Par contre, l’on utilise les plateformes flottantes pour exploiter des champs pétroliers dans les grands fonds. Il y a trois (03) types de plateformes :les « Living Quarters » (LQ),les « Production Platforms » (PP) et les « Module Offshore DrillingUnits » (MODU). Plusieurs travaux de terrassement sont à effectuer pour l’aménagement des plateformes pétrolières.

La genèse des plateformes pétrolières

Les origines des plateformes offshores pétrolières ne sont pas faciles à dater. Cependant, quelques dates clefs peuvent être notées. L’année 1887, par exemple, a marqué le forage des premiers puits au-dessus de l’eau, sur la côte californienne, sur le site de Summerland (à proximité de la cité de Santa Barbara).Ces plateformes sont érigées à partir d’une jetée. L’année 1911 a marqué la construction de la première plateforme indépendante, appelée « Ferry Lake No.1 », par la J. M. Guffey Petroleum Company, en Louisiane, plus précisément sur le lac Caddo. Elle est conçue en bois, repose sur des pieux en cyprès et produit quotidiennement 450 barriques qu’elle sort à une profondeur de 666 m. Certains analystes considèrent cette « Ferry Lake No.1 » comme étant la première véritable plateforme pétrolière. Ensuite, à partir de 1912, ont fait leur apparition les premières plateformes connectées par des canalisations (pipeline), au Venezuela, plus précisément sur le lac de Macaraïbo.

L’aménagement de plateformes pétrolières

L’aménagement de plateformes pétrolières débute lorsque des recherches de reconnaissance certifient l’existence d’un bassin de pétrole et/ou de gaz et lorsque les études économiques s’avèrent propices.L’assemblage est accompli sur la terre ferme, la structure est ensuite portée sur d’immenses péniches jusqu’au site. La création de la structure porteuse doit considérer les contraintes particulières reliées au milieu marin (vent, courants, houle, tempêtes, marrées), à la désagrégation reliée à cet environnement et au danger sismique.Des milliers de tonnes de matières seront utiles à cette construction. Par exemples,100 000 tonnes d’acier passif et 245 000 m³ de béton ont été nécessaires à la construction, en Norvège, de la plateforme « Troll A », celle-ci étant la plus grande plateforme que l’homme ait jamais bougée. A titre d’information, la construction d’une plateforme requiert deux à trois années de travail et l’utilisation de milliers d’ouvriers.