Les canalisations et les conduites sont les moteurs d’une chaussée

Les canalisations et les conduites sont considérées comme des éléments majeurs vraiment indispensables sur une voie de circulation. En effet, elles jouent un rôle primordial sur une chaussée car elles servent à évacuer l’eau usée ou pluviale sur celle-ci. De ce fait, dans une construction de route, son installation est requise.

La canalisation c’est quoi ?

La canalisation est un canal ou un tuyau destiné à l’acheminement de matières liquides, solides ou encore gazeuses. Lorsqu’il s’agit d’un tuyau, le diamètre nominal des canalisations et conduites peut aller de trente millimètres (30 mm) pour des fluides spéciaux jusqu’à plus de trois mètres vingt (3,20 m) pour les adductions d’eau. Le type et le nom d’une canalisation dépendent des caractéristiques physiques et des conditions d’acheminement du produit à déplacer. Pour le pétrole, on parle d’oléoduc, pour le gaz naturel, on utilise le terme gazoduc, pour l’eau alimentaire ou  industrielle, on parle de canal ou d’aqueduc, on parle de saumoduc pour l’eau salée, pour l’oxygène, on parle d’oxyduc et pour l’hydrogène, on utilise le terme d’hydrogénoduc.

A quoi servent les canalisations et les conduites sur les chaussées ?

Les canalisations et les conduites constituent tout le système de drainage qui conditionne le bon fonctionnement du canal. Les eaux pluviales qui tombent sur les chaussés doivent s’écouler dans les canaux et conduits pour arriver au système d’évacuation souterrain. De ce fait, les canalisations et les conduites servent à évacuer les eaux pluviales ou les eaux usées sur une voie de circulation. Ainsi, son entretien est primordial afin de conserver la fluidité de l’acheminement de toutes les eaux. Pour ce faire, un curage de canalisations doit être souvent effectué et ce, par un professionnel. Ce curage consiste à nettoyer complètement toutes les canalisations et conduites car si ces dernières sont bouchées, la vitesse d’écoulement de l’eau ralentira et les dépôts viendront boucher encore plus les canalisations. De plus, des odeurs nauséabondes peuvent découler de ces dernières si elles ne sont pas bien entretenues. En conséquence, l’entretien des canalisations et conduites est essentiel pour l’assainissement.

 Emplacement des canalisations et des conduites

L’emplacement des canalisations et conduites doit prendre en compte plusieurs facteurs. D’abord, si elles sont situées à plus de 100 m d’une habitation, de point d’eau, de lieux culturels, de sites touristiques, d’un établissement classé, elles devront être enterrées aux traversées de routes, chemin classé et voie ferrée. Ensuite, si elles se situent à moins de 100 m des parties précitées, elles seront toujours enterrées. En outre, si elles longent ou croisent une ligne électrique aérienne, elles devront être également enterrées, sauf si elles s’en écartent d’une distance supérieure à la hauteur des poteaux ou pylônes. Enfin, si elles sont parallèles à une voie de circulation,  la distance minimale à respecter, en disposition aérienne (c’est-à-dire sur le sol), est fixée à 30  m.