techniques d isolation thermiques

Si vous envisagez de réaliser des travaux d’isolation dans votre maison, vous devez d’abord vous renseigner sur les différentes techniques, en fonction de la configuration de votre maison et du budget que vous pouvez consacrer aux travaux. Peu importe la technique utilisée, vous bénéficierez d’une isolation performante.

L’isolation de la toiture

Les travaux d’isolation des combles dépendent de la configuration de la toiture et de votre choix d’en faire une nouvelle pièce. Pour des combles perdus dont la hauteur sous plafond est trop basse ou qui disposent d’une charpente fermette, la technique la plus utilisée est celle du soufflage. A l’aide d’une machine, des artisans vont répandre de l’isolant réduit en flocons sur la surface du plancher afin d’assurer une bonne isolation.

Si vous disposez de combles aménagés et souhaitez créer une nouvelle pièce, la technique du sarking est la plus recommandée, surtout si vous devez changer la toiture. Cette méthode nécessite de déposer la couverture de toit pour y placer l’isolation, afin de ne pas perdre de surface habitable et de conserver le charme de la toiture. Si vous n’en avez pas la possibilité, l’isolation en double couche est suffisamment performante et le montant des travaux est moins élevé.

Les travaux d’isolation de la maison

Pour faire des économies d’énergie, il est aussi conseillé d’effectuer d’autres travaux d’isolation dans la maison, notamment sur les murs et les fenêtres. L’isolation des murs par l’intérieur est moins chère mais fait perdre de la surface habitable contrairement à une isolation par l’extérieur. Cette méthode est recommandée si vous devez également réaliser un ravalement de façade sur la maison. Pour les fenêtres, vous pouvez vous contenter de double vitrage, sauf si vous habitez dans une région très froide ou une rue particulièrement bruyante.

Dans la maison, vous pouvez aussi faire réaliser l’isolation des planchers du rez-de-chaussée pour éviter que l’air froid du sous-sol ne vienne refroidir votre salon. En général, les artisans n’ont qu’à isoler le plafond du sous-sol pour assurer une isolation performante.

Le calorifugeage des tuyaux

Après avoir réalisé une isolation de toiture et réalisé d’autres travaux dans la maison, vous pouvez calorifuger vos tuyaux d’eau chaude sanitaire. Ces travaux sont recommandés si votre chaudière et vos tuyaux sont situés dans des pièces non chauffées. Une mauvaise isolation des tuyaux peut faire perdre jusqu’à 10°C entre le point d’entrée et le point de sortie.

Le calorifugeage des tuyaux dans une maison est assez économique et peut être réalisé en quelques heures seulement. Grâce aux aides financières accordées par l’État et les fournisseurs d’énergie, vous pouvez également faire financer jusqu’à 100% des travaux et réaliser de belles économies d’énergie au bout de quelques mois seulement. N’hésitez pas à vous renseigner sur les possibilités de financement pour votre logement.