maintenance assistée par ordinateur

La gestion de la maintenance comprend des démarches techniques, administratives, logistiques et organisationnelles. Ces procédés concernent l’entretien ainsi que la réparation d’un bien afin qu’il puisse contribuer au bon fonctionnement de l’entreprise. Entre autres, la réalisation de ces processus impacte sur la fiabilité des appareils. La gestion de la maintenance est souvent exécutée à travers des fichiers sur Excel et sur des documents écrits. À l’ère du numérique, des logiciels facilitent ces tâches.

L’importance de l’entretien et de la maintenance

La production d’une entreprise dépend en partie de l’entretien de ses équipements. En effet, si un appareil venait à être en panne, l’activité de la société ralentirait. De plus, un coût supplémentaire serait engendré pour la réparation du matériel. Autrement dit, l’entreprise subira une perte dans le cas où un de ses équipements serait mal entretenu.

Ces procédés permettent un retour en investissement, car les appareils assurent en continuité les tâches qui leur sont attribuées. En l’occurrence, la prévention de l’entretien améliore la productivité de l’entreprise et réduit les dépenses superflues en matière de pièces de rechange. Ainsi, ces démarches contribuent à une gestion efficace des équipements.

La rapidité et la perspicacité sont de mise pour la planification des interventions maintenance. En effet, le technicien est soumis à diverses informations relatives aux équipements. L’outil bureautique Excel simplifie cette organisation, cependant le suivi ainsi que le délai d’exécution ralentiraient. En l’espèce, des logiciels gestion maintenance sont disponibles pour accélérer la démarche d’entretien, cliquez ici pour plus de détails.

Les critères pour bien choisir un outil de gestion de la maintenance

Une organisation efficace de la planification des interventions permet d’augmenter la durée de vie des équipements d’une entreprise. Cette démarche est complexe, car les appareils sont nombreux. Un logiciel de gestion de la maintenance facilite l’administration de ces matériels. En outre, son choix dépend des équipements à gérer, de leur complexité ainsi que de la taille de l’entreprise.

Les caractéristiques techniques du progiciel constituent des critères de choix primordiaux. À cet effet, il offre diverses options qui sont adaptées aux exigences de l’entreprise. Notamment l’établissement d’une planification d’intervention, l’organisation de mission sur terrain, ou encore la mise en relation des entités concernées. Par exemple, le contact direct avec les clients ou la communication entre techniciens.

Par ailleurs, l’outil de gestion doit être facile à manipuler. Le logiciel doit apporter une gamme de maintenance performante à l’entreprise. À savoir, un gain de temps, une meilleure planification, ainsi qu’une meilleure gestion des pièces détachées. De plus, il doit lui permettre d’être proactif et polyvalent. Ainsi, le technicien doit comparer les offres de ces progiciels, ils doivent convenir à l’activité de l’entreprise.

La gestion de la maintenance assistée par ordinateur

Le logiciel de gestion de maintenance assistée par ordinateur ou GMAO est un programme crée pour faciliter les démarches d’une gestion de la maintenance. En effet, il contribue à l’amélioration de la productivité de l’entreprise avec ses fonctionnalités. Il configure des options qui permettent un suivi automatique des besoins en entretien.

En outre, il facilite les procédures en matière de gestion des équipements, des demandes d’interventions, des stocks et de l’achat ainsi que de la maintenance préventive et corrective. Ce logiciel permet également d’analyser les données et fournir, en conséquence, des indicateurs de performances. De plus, les techniciens possèdent une application de gestion maintenance. Elle leur permet de mettre à jour leur travail et d’intervenir rapidement en cas de besoin.

La maintenance assistée par ordinateur constitue une innovation, car ses fonctionnalités aident les entreprises à devenir plus productives. Il remplace les anciennes méthodes comme le suivi sur papier. L’automatisation des tâches ainsi que l’inventaire des équipements accélèrent la procédure de maintenance. De ce fait, il permet d’optimiser les activités de l’entreprise tout en facilitant les démarches d’audits, car les opérations sont retracées sur le programme.

Les autres outils méthodologiques pour la gestion de la maintenance

Outre la maintenance assistée, le logiciel propose des fonctionnalités qui conviennent au besoin de chaque entreprise. Il accompagne les techniciens et leurs collaborateurs durant leur travail. Dans cette optique, ils peuvent planifier les interventions, créer des fiches techniques, communiquer avec les clients, commander les pièces détachées et consulter l’historique de toutes ces actions.

Une gestion de maintenance efficace prévoit les interventions à effectuer et corrige à temps les cas de panne ou de dysfonctionnement des équipements. En somme, elle améliore la performance des appareils. D’autres méthodes de maintenance sont associées au logiciel. Tel que l’outil méthodologique qui est dénommé « PCDA ». Cet acronyme signifie : Plan-Do-Check-Act, elle permet généralement d’anticiper les actions à effectuer pour la gestion de projet. L’AMDEC constitue un autre outil d’analyse des dysfonctionnements des équipements.